Bénévolat et mesures sanitaires : Comment apporter votre aide malgré les restrictions ?

Bénévolat et mesures sanitaires : Comment apporter votre aide malgré les restrictions ?

04/11/2020

Vous aimez le bénévolat, aller vers les autres et aider celles et ceux qui sont dans le besoin ? Vous vous êtes retrouvés tout à coup contraints de limiter vos mouvements à cause des restrictions sanitaires mises en place pour lutter contre la pandémie de COVID-19 ? Ne désespérez pas, il est toujours possible de vous engager et prêter main-forte aux associations caritatives, malgré les circonstances très inhabituelles de cette année.

 

Être bénévole sur le terrain

 

Vous pouvez continuer à participer à des opérations de terrain menées par certaines associations à condition de :

 

  • vous assurer que la mission en question est compatible avec les règles de confinement et les règles sanitaires édictées par le gouvernement ;
  • disposer des autorisations nécessaires délivrées par les autorités concernées ;
  • respecter les règles de précaution en maintenant les distances de sécurité en toute circonstance, en appliquant les gestes barrières, en utilisant un masque sur le visage et en vous lavant régulièrement les mains avec du savon et/ou une solution hydroalcoolique.

Parmi les actions de terrain les plus populaires en cette période de crise, la distribution de denrées alimentaires aux familles impactées par l’arrêt de certaines activités économiques, et le soutien émotionnel apporté aux populations vulnérables, notamment au sein des maisons de vie, des orphelinats et des centres de protection de l’enfance.

 

Le plus important étant de maintenir un lien social avec sa communauté puisque très peu de gens meurent de faim mais beaucoup souffrent des effets physiologiques et psychologiques de la solitude et du cloisonnement.

 

Être bénévole à domicile

 

Le « volontariat digital » est une excellente alternative aux actions de terrain, moins risquée, moins contraignante, avec un impact tout aussi important. Cela peut commencer par un travail de sensibilisation sur les réseaux sociaux en partageant des conseils et des astuces pour traverser sereinement la crise, et aller jusqu’à combattre les « fake news ».

 

Mais cet engagement peut revêtir des formes bien plus élaborées en proposant son aide aux associations actives en ligne. Des associations qui offrent des cours de soutien à distance aux élèves et aux étudiants, ou des formations aux jeunes porteurs de projets, aux travailleurs indépendants et aux autres acteurs de la société civile. Si vous avez une expérience personnelle ou professionnelle à partager, des compétences techniques ou des idées d’activités ludiques ou éducatives, sachez que beaucoup d’associations sont à la recherche de formateurs bénévoles comme vous.

 

Soutenir les associations par des dons demeure néanmoins l’un des moyens les plus efficaces, qu’ils soient en nature ou en argent. De vieux livres, des vêtements, des jouets et des fournitures scolaires feront plus que jamais le bonheur des plus démunis.

 

Autres idées

 

Il n’est pas nécessaire de rentrer en contact avec des associations pour pouvoir aider son prochain. Vous pouvez avoir un effet positif sur votre entourage grâce à ces petits gestes très impactants : 

 

  • Assurez-vous que vos voisins vont bien
  • Faites les courses à la place de personnes âgées pour leur éviter de sortir
  • Faites un don de sang
  • Rappelez les bons gestes sanitaires à ceux qui semblent se relâcher
  • Montrez l’exemple en étant irréprochable sur le respect de ces règles

 

Et surtout, prenez soin de vous pour éviter de tomber malade et éviter de saturer le système de santé.