Donnons du sens aux compétences des jeunes

Donnons du sens aux compétences des jeunes

03/10/2019

A l’image de ses ainés, la génération actuelle possède des talents et des compétences propres à elles et en adéquation avec son époque, en graphisme, en musique, en photographie, en rédaction de contenu et en communication digitale. Des compétences insuffisamment valorisées par le système scolaire et universitaire, mais l’heure est au changement. Les formations en soft skills sont à la mode, les parcours extracurriculaires sont mis en avant sur les CV et de plus en plus de bénévoles issus du monde des entreprises mettent à profit leurs compétences en faveur des associations.

 

Diversifier l’expérience professionnelle

 

L’activité bénévole permet aux jeunes – préoccupés par leur avenir et leur insertion professionnelle – d’avoir accès à un tremplin pour travailler sur le terrain, tester certains métiers et mettre à l’épreuve leurs connaissances théoriques. L’expérience acquise au sein d’une association complète ainsi leur formation académique par un volet pratique incontournable, entretient leur passion pour leurs domaines de prédilection et les rassure sur leurs choix de carrière.

 

Les jeunes salariés développent de leur côté des compétences uniques, comme la capacité d’adaptation, d’analyse et d’encadrement, toutes primordiales en entreprise. En s’engageant auprès d’une association, iIs s’enrichissent par le partage d’expériences et l’échange avec les autres bénévoles et développent leur confiance en eux-mêmes et un sentiment d’utilité gratifiant.

 

Promouvoir le volontariat génère donc 3 niveaux de retombées positives :

 

  • Sur le jeune volontaire en développant ses compétences pratiques ;
  • Sur les associations en exploitant une manne de savoir et de connaissance sous-exploitées ;
  • Sur les entreprises en qualifiant davantage les jeunes recrues (mais pas seulement).

 

Valoriser l’apport des bénévoles

 

Les bénévoles, surtout les plus jeunes, ont besoin de la reconnaissance des autres pour emprunter un parcours d’engagement progressif au sein des associations qu’ils soutiennent. Une communication efficace et un intérêt porté à l’évolution de ce degré d’engagement aura inéluctablement un impact positif sur eux. Il se sentiront valorisés et en confiance, tandis que les autres (moins engagés) s’impliqueront plus pour suivre leur exemple.

 

Parmi les astuces les plus efficaces pour valoriser les bénévoles :

 

  • Les remercier lors des prises de parole (réunions, événements, assemblées générales, etc.) ;
  • Les remercier directement sur les réseaux sociaux ;
  • Les mettre en avant à travers des interviews, des articles de blog ou des vidéos ;
  • Inclure leurs noms dans les rapports, communiqués de presse et autres écrits officiels ;
  • Les inviter aux événements importants (célébrations, anniversaires, hommages, etc.)

 

En somme, une association efficace repose sur un noyau dur de volontaires satisfaits.