Devenir bénévole : Où commencer ?

Devenir bénévole : Où commencer ?

15/07/2020

Vous souhaitez encourager une association ou un collectif qui partage vos valeurs, participer à des actions à caractère social ou environnemental, et ressentir ce sentiment d’accomplissement dont beaucoup de bénévoles parlent ? Mais vous n’avez aucune idée par quoi commencer et vous avez peur de ne pas pouvoir tenir vos engagements ?

 

Sachez que vous n’êtes pas les seuls dans cette situation. La majorité des personnes n’ayant jamais fait de volontariat répondent dans différents sondages, réalisés dans plusieurs pays, qu’ils n’osent pas sauter le pas à cause de leurs emplois du temps chargés, du manque de flexibilité des offres de bénévolat, et du flou qui entoure la nature même de leurs interventions. Surtout, ils ne savent où commencer. Mais ne vous laissez pas décourager si facilement !

 

Agissez localement

 

Le premier conseil à promulguer à n’importe quel aspirant bénévole est d’agir sur son entourage proche. Militer pour sauver les ours polaires est une noble cause, mais commencer par sensibiliser les riverains de votre ville sur l’importance de protéger les cours d’eau, le littoral ou les espaces publics est un bon premier pas. Il y a forcément autour de vous des personnes, des animaux ou des jardins qui ont besoin de vous. Il vous suffit de les identifier et de trouver les organisations qui vous permettront de les soutenir.

 

Une mentalité défaitiste tentera de minimiser votre impact, puisque seul, vous ne devriez pas être en mesure de changer une situation qui dépasse votre petite personne. Mais repensez à l’histoire de l’enfant sage qui remet dans l’eau les étoiles de mer échouées sur le sable. Un témoin questionne ses intentions puisqu’il ne peut évidemment pas toutes les sauver, mais l’enfant lui répond calmement que ce qu’il fait « compte pour les étoiles de mer qu’il a remis dans l’eau ».

 

Ne sous-estimez pas votre impact, aussi petit soit-il ! Si vous ne touchez qu’une petite portion de la société, vous donnerez l’exemple et inspirerez d’autres à faire de même, créant un effet boule de neige.

 

Vous n’êtes pas obligés de toujours mener la charge

 

Une fois encore, être leader, tirer la charrette du changement soi-même, monopoliser les projecteurs et catalyser les efforts est une mission des plus nobles. Mais les chefs de fil qui ne voient pas leur motivation décroitre face à l’adversité et la difficulté d’enregistrer rapidement des résultats quantifiables sont rares.

 

Au lieu de démarrer de nouveaux mouvements, créer d’ambitieuses associations, trouvez autour de vous des organisations d’ores et déjà opérationnelles, actives au sein de votre communauté et qui partagent vos valeurs.

 

Ne doutez pas un instant qu’ils ont besoin de votre dévouement, de votre motivation et de vos compétences. En plus, vous vous épargnerez beaucoup de tracas et vous pourrez vous concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire apporter votre aide à ceux qui ont en besoin.

 

Saisissez la première opportunité puis continuez

 

La moralité ici est d’agir sans trop tergiverser, et si votre première expérience est quelque peu décevante, enchainez avec une deuxième, puis une troisième… Avec le temps, vous trouverez votre rythme et découvrirez les causes qui vous passionnent réellement.

 

Trop de réflexion et vous lancer dans des recherches interminables entamera sensiblement votre motivation. Pendant ce temps où vous êtes inactifs, même si le jardinage n’arrive pas en tête de liste de vos préoccupations, l’espace vert du quartier, les animaux qui y vivent et les enfants qui y jouent ne peuvent pas profiter de votre expérience, de votre temps et de votre perspective toute fraîche.

 

Jetez-vous à l’eau et arrêtez de sur-penser ! Et surtout prenez plaisir à embellir la vie d’autrui.